article

Le torchon brûle entre Marvel et Art Spiegelman

Par  Benjamin

Publié le 20 août 2019

Art Spiegelman l'auteur de Maus, ne mâche pas ses mots dans le journal The Guardian sur Marvel et ses super-héros devenus célèbres après 23 films, qui ont littéralement cartonné. L'auteur titre : "golden age superheroes were shaped by the rise of fascism", en gros : "L'âge d'or des super-héros a été façonné par la montée du fascisme". Au départ, Art Spiegelman avait été sollicité par Marvel pour écrire une anthologie consacrée aux débuts de Marvel Comics, mais dans ses premiers essais l'auteur a comparé Donald Trump à Red Skull, et c'est sur ce point que tout déraille.

"Trump, ce “Crâne Orange qui tourmente l’Amérique”

Ce n'était sûrement pas du goût de Isaac Perlmutter, le directeur général de Marvel Entertainment, qui a effectué le plus gros don possible pour la campagne de Trump en 2020. Art Spiegelman met le doigt là où ça fait mal, car aujourd'hui le visage de Marvel c'était un petit vieux sympa et inoffensif, mais qui peut vite se transformer en quelque chose de peu reluisant. Qui nous dit que Marvel n'orientera pas le travail de ses auteurs par la censure prochainement ? Pourtant, la boutique semblait un peu s'ouvrir à des sujets d'actualité, comme l'égalité des sexes, l'homosexualité, etc. Est-on passé d'un Captain América, héros laïc, capable de combattre des nazis avec un sens critique à son combat, à des héros qui pourraient distiller une politique nauséabonde chez Marvel ? Nous ne le souhaitons pas, mais Art Spiegelman nous offre une piqûre de rappel de notre histoire, à nous de rester vigilant.
Crédit image : Marvel Entertainment
comments powered by Disqus