article

Le lettering dans l’air du temps en 2020 ?

Par  Benjamin

Publié le 31 décembre 2019

Depuis un petit moment le lettering revient à la mode, sur les flyers, les affiches, réseaux sociaux, rien n’y échappe, même les logotypes d'entreprises. Qu’est-ce que c’est, une typographie, un dessin, un lettrage ? Essayons d’y voir un peu plus clair.

Crédit image : Herb Lubalin

Déjà c’est un retour autour de l’art du dessin de lettres, un travail très proche aujourd’hui du peintre en lettres, même si maintenant on numérise le travail effectué pour l' imprimer. Néanmoins le pinceau n’est pas à mettre au rebut. Car on pourra continuer un travail avec ce dernier avec des outils comme Adobe Photoshop ou Affinity Photo. Ces logiciels sont idéaux pour numériser cette technique. Pour vectoriser un lettering, il vaut mieux prioriser le travail au crayon plus précis et plus simple à numériser à la courbe de Bézier dans Adobe Illustrator ou Affinity Designer. Mais revenons à la définition du lettering, qui est simplement une calligraphie qui s’approche du dessin. La différence notable avec la typographie, c’est son caractère unique et artistique. Le lettering est une réalisation de lettrage tout à fait personnelle, alors que la typographie aujourd'hui est étudiée pour être utilisée sur ordinateur ou sur des médias imprimés, et elle doit fonctionner dans n’importe quelle situation.

Crédit image : Stéphane Lopes (exemple brush lettering)

Nous pouvons aussi trouver des variantes dans le lettering, comme le script lettering, inspiré de l’écriture cursive. Cette pratique est très technique, alors que le brush lettering est un peu plus souple, plus ludique. Cette dernière est d’ailleurs revenue à la mode avec l’arrivée du mouvement vintage. Elle rappellera les affiches publicitaires américaines des années 1970, mais nous retrouvons ce travail aussi en France. Il suffit de fouiller dans les greniers de vos grands-parents !

Crédit image : Stephen Pies (exemple script lettering)

Si vous souhaitez vous y mettre, un simple papier, avec un pinceau et de l’encre de Chine, seront les meilleurs outils pour comprendre et apprendre cet art revenu au goût au jour. D’ailleurs si vous suivez les réseaux sociaux, plein d’artistes confirmés ou en herbe, vous exposeront leurs travaux quotidiennement.
Crédit photo en-tête : Muhammad Haikal Sjukri sur Unsplash
comments powered by Disqus