article

Un POC au casque ?

Par  Benjamin

Publié le 24 décembre 2020

Si vous êtes un maker un peu aguerri vous avez sûrement déjà entendu, ou lu l'acronyme P.O.C. qui veut dire en anglais proof of concept. Si on le traduit littéralement ça nous donne : preuve de concept. Par très clair tout ça, alors traduisons le par : démonstration de faisabilité. Les anglo-saxons aiment bien décomposer toutes les tâches complexes en petites tâches faciles à exécuter par n'importe qui, et on peut voir le P.O.C. comme une étape de réflexion bien en amont du prototype, qui va vous aider à vous organiser. Bien sûr ce concept ne s'applique pas que pour les makers, il est valable pour les designers, développeurs, etc.. Maintenant comment ça marche ? Et bien pour ça je vous invite à regarder un barbu qui vous donnera les clés du P.O.C.. Vous l'aurez maintenant compris, le P.O.C. vous permet de poser un point de vue sur votre prototypage, c'est un cadrage des problèmes que vous allez rencontrer. En somme, une mini étude de projet en amont. Mais ce que rappelle Barbatronic et qui est très important, c'est la notion du temps dans la conception créative. Un ingrédient que l'on oublie souvent de prendre en compte au début d'un développement, et ça m'arrive encore aujourd'hui.
Crédits : Barbatronic
comments powered by Disqus